IAC#2

smile

 

Décembre 2016. On en est à 2 ans et demi, 8 mois de Clomid en tout, une opération et une IAC. Quand le résultat de la prise de sang et mes règles qui suivent de peu arrivent, je m’effondre. J’y croyais sans trop y croire, c’est rarement la 1ère insémination qui fonctionne mais quand même. Je m’étais impliquée, le gynéco était confiant, il n’y avait plus d’obstacle apparent… Alors pourquoi ça ne marche pas ? 

J1 du nouveau cycle, je fonce chez Doc D. entre 2 de ses consultations pour une échographie rapide. Pas de kyste, il me demande si je veux enquiller tout de suite sur la 2ème tentative. Un peu mon n’veu, je suis déterminée à perdre le moins de temps possible. Je sais que je peux aller jusqu’à 6 essais avec cette technique et je veux pouvoir me donner les moyens d’aller au bout. Seulement le hic, c’est ma putain d’endométriose. Pour ne pas risquer de la sur-enflammer déjà qu’elle présente des signes de récidive moins d’un an après l’opération, je ne peux pas être stimulée à plus de 75UI. C’est feblard et j’en ai bien conscience. Mais j’ai quand même envie de tenter le coup. En plus si tout se passe bien je pourrais avoir les résultats le 23 Décembre. Un joli cadeau de Noël non ? Je ne sais pas pourquoi mais à ce moment là j’ai envie d’y voir un signe. Je ne sais même pas si je crois à ces choses là mais arrive un moment où on est de moins en moins bégueule.

Bizarrement, je n’arrive pas à bien me piquer. J’ai la sensation d’avoir la peau du ventre toute dure. Ça me fait mal, j’ai des bleus, je m’énerve, je pleure, repeat… Autre effet troublant c’est justement l’absence d’effet secondaire. Je ne sens RIEN. C’est hyper bizarre quand ça fait 2 ans et demi qu’il n’y a pas une seconde où j’ai pas un truc qui tiraille à droite ou à gauche. Pour être plus précise je ressens bien quelque chose, surtout des douleurs pelviennes en fait, comme une contraction utérine permanente. Mais rien au niveau des ovaires, pas de ventre gonflé, rien qui pourrait donner la sensation que le traitement fonctionne. Mon état de fatigue quant à lui bat des records.

J9 : monitoring de contrôle. La PDS est mauvaise, je le sais. J’ai reçu les résultats quelques heures avant le rendez-vous chez Doc D. D’ailleurs il m’accueille avec un air dépité. C’est la 1ère fois en 2 ans que je ne le vois pas souriant. Ça me déconcerte complètement. Il me dit tout de suite qu’il a vu les résultats et qu’il ne sont pas bons, la stimulation ne décolle pas. L’échographie le confirme. RAS. Le néant. Peau d’balle. Ah si pardon, un kyste. Parfait, c’est juste parfait.

« Résistance ovarienne » me dit Doc D. Mon corps est à bout et il réagit. Pour la 1ère fois je me mets à pleurer dans son cabinet. Disons que j’ai la voix qui tremble et l’œil humide. Je crois que tout se brouille quand je l’entends me dire qu’on arrête là les inséminations, qu’on ne vas pas s’acharner sur ce qui ne fonctionne pas. Il me propose de prendre du temps, d’en parler avec Le Mec et si je suis prête et d’accord, on commencera un protocole de FIV.

Je sors du cabinet, je pleure au secrétariat en tendant ma carte vitale. Je sors. J’ai envie de vomir. Je me sens complètement volée. J’avais 6 chances. J’avais du temps devant moi. Mais plus maintenant. Après les FIV, c’est fini. Si ça ne marche pas avec ça, c’est fini. Ces années, cette douleur, ma peine, NOTRE peine, en vain. C’est juste inconcevable et je ne suis pas prête du tout pour ça. Je suis à ramasser à la petite cuillère pendant plusieurs semaines. Un fantôme. Ah, oui, et c’est Noël. Bon bah santé ?

Une réflexion sur “IAC#2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s