Un mariage à la campagne


Dans les faits je ne sais pas vraiment si nous étions à la campagne. Disons que ça sonne mieux que « Un mariage je ne sais où dans le 89 » comme titre. Les caractéristiques de la campagne étaient toutefois présentes : petites routes dans les champs, crises d’allergies et très mauvais réseau voire absence de 4G !

C’était vraiment un très beau mariage, limite à l’américaine. Du coup un poil too much pour nous (il y a quand même eu un feu d’artifices, un spectacle eaux/lumières, des boules de feu…) mais c’était joli à voir et à vivre comme moment. Le mariage civil avait déjà eu lieu quelques semaines auparavant et avec Le Mec nous réfléchissons de plus en plus à cette combinaison qui présente de nombreux avantages :

  • la mairie c’est quand même pas sexy
  • les invités sont directement sur le lieu du mariage : pas de cortège de voiture en perdant la tante au passage
  • la journée peut commencer plus tard et donc pas de temps mort

Il y a donc eu une cérémonie laïque avec des chanteurs de gospel reprenant des titres comme All of me par exemple et un maître de cérémonie. C’était vraiment très original car il a raconté toute la rencontre et la vie à 2 des mariés, en scénarisant beaucoup, avec beaucoup d’humour et de tendresse. Bon je ne connaissais pas du tout les mariés donc au bout d’une heure j’ai trouvé ça un peu long mais pour les proches ça devait vraiment rendre très très bien.

La soirée s’est ensuite déroulée entre petits fours et champagne. Je vous avais raconté que j’avais loué une robe un peu chic, or à la réception elle me tombait dessus comme une bâche !!! Je suis allée en catastrophe trouver une tenue la veille du départ et je suis tombée raide dingue d’une jupe haute style année 50. Manque de chance la sœur de la mariée avait le même haut que moi, qu’elle n’a portée que pour le brunch du lendemain. J’ai senti son regard lourd de reproches toute la soirée !

Connaissant finalement peu de monde Le Mec et moi sommes restés la majeure partie de la soirée ensemble entre 2 mondanités avec d’anciens collègues de travail. Nous avons dansé, bu, ri… On s’est fondus dans la masse des gens légers et ppppfiou quel bonheur.

Aucune femme enceinte, les enfants ont tous été gérés par une nourrice : un sans faute.

Jusqu’à ce moment : pendant le repas un magicien est venu nous faire quelques tours (très impressionnant pour le coup, comment il a fait léviter une des témoins  ?! Magie noire ?!) et puis il termine son show par une envolée lyrique sur fond de musique poignante. Un puzzle était aimanté sur une toile, elle-même posée sur un chevalet et il en a bougé les pièces en montrant le chemin d’une vie : rencontre, mariage, bébé, aléas de la vie ect… et finalement tout le puzzle fini toujours par se reconstituer. Il reste un moment sur « la normalité » de construire une famille après le mariage puis sur l’importance de devenir parents. Avec la musique, le contexte, le champagne, je sens de grosses larmes rouler sur mes joues. Et sans même me regarder je sens la main du Mec se glisser dans la mienne et il me chuchote « c’est des conneries tout ça, c’est nous la famille ».

Il faudra vraiment que je m’attelle à vous raconter à quel point Le Mec est formidable.

12 réflexions sur “Un mariage à la campagne

  1. ll est vraiment génial ton futur mari ! (nan mais faut pas trop en raconter, après on risque d’être jalouse s’il est trop parfait XD)

    C’est vrai que je me suis posée la question de la mairie le même jour (surtout que la salle de notre réception est à 45mn de route de la mairie…), mais mon homme ne peut pas dissocier, vu qu’on a prévu une cérémonie laïque, il veut ce coté très officiel en même temps. Bon pour la salle des mariages de Strasbourg est vraiment très belle, donc ça sera pas trop craignos.

    PS : il me semble que j’ai vu le bâtiment où avait lieu le mariage où vous étiez dans deux émissions TV (des conneries genre tellement vrai et les émissions sur les mariages de riches^^) donc ça devait être un sacré truc !

    Aimé par 1 personne

  2. Madame Chou dit :

    super ce chéri ! même avant de découvrir mon infertilité, je me suis toujours demandée pourquoi lors de mariages, on parlait toujours enfants, c’est crispant et en partie pour ça que je ne voulais pas de cérémonies religieuses. Pour nous c’était mairie en petit comité le vendredi en ville et cérémonie laïque au château à la campagne le samedi avec plus de monde. J’ai vu des cérémonies sympas à la mairie où les mariés pouvaient rajouter des textes, animations…mais faut bien connaitre sa mairie je pense !

    J'aime

    • C’est exactement ça, y a toujours un petit moment de malaise parce que tu ne sais pas où en sont les mariés par rapport à cette question. Et puis ça ancre tellement dans une norme sociale, faut pas s’étonner qu’on soit sous pression après !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s