Mettre les voiles


Dimanche à la maternité. 

J’ai pleuré avant. J’ai pleuré de joie pendant (et je me suis rassurée : je ne suis pas un monstre car je me réjouis SINCÈREMENT pour mon amie). J’ai pleuré grave après.

En entrant dans la chambre on m’a mis ce petit bout de nana dans les bras. Je me suis assise longtemps en la regardant et en caressant les plis de ses petites joues joufflues. C’est donc comme ça quand ça marche ? C’est donc ça l’issue heureuse de la PMA ? En regardant ce bébé j’ai ressenti énormément de gratitude envers la PMA pour mes amis, cette PMA si cruelle et douloureuse qui permet parfois de réaliser des rêves. 

Et puis j’ai eu envie de rentrer à la maison.

Le nouveau père nous raccompagne à la voiture, fier comme un coq de son petit miracle. Et là, sorti de nulle part : « et toi alors ? ». Comment te dire que c’est pas le moment. Du coup je me suis mise en mode défense, regard froid, voix cinglante « bah moi rien, le transfert est annulé, on part pas en vacances et on pense arrêter la PMA, allez bonne fin de journée. » Texto. Et il a beau être mon ami et d’une gentillesse infinie mais n’aurait-il pas pu fermer sa gueule au lieu de répondre « ah, tu sais c’est quand L. a voulu passer en FIV que ça a marché donc ne perds pas espoir. Et puis il y a l’adoption. Et au pire tu as une petite nièce maintenant ! ».

J’ai pas répondu, je suis montée dans la voiture. Le Mec était énervé de cette conversation ubuesque et désemparé devant ma crise de larmes. Sur un coup de tête il a décidé que nous partirions quand même en vacances peu importe les examens, peu importe s’il faut repousser encore à Octobre. 

Nous partons donc en Septembre direction Bergerac nous prélasser dans les vignes de Montbazillac avant la tempête d’Octobre.  

20 réflexions sur “Mettre les voiles

  1. Bien entendu… Un désir de maternité est comblé par le fait de passer du temps avec les enfants des autres… Mais comment peut-on penser et dire cela à quelqu’un?
    Tu n’as pas eu cette envie de l’étrangler comme Homer fait avec Bart dans les Simpsons?
    Je pense que j’aurais hurlé (comme la fois du « jamais 2 sans 3 » que qqun m’a sorti à l’annonce de ma FC n°2…)

    J'aime

    • On a osé te dire ça ????? 😲😱 Non mais t’as vraiment des gens sans cerveau c’est pas possible.
      Ce qui est fou c’est qu ils sont passés par l’IAC pour avoir leur fille donc il est quand même sensibilisé sur ces questions… En fait j’ai eu envie de le baffer toute la journée entre les « vous êtes les nounous officielles » et les « j’ai failli m’évanouir pendant la pose de la péridurale, tu sais ça fait vraiment mal les contractions » BAH NON JE NE SAIS PAS

      J'aime

  2. Quel manque de tact, c’est bizarre pour une personne qui est passé par la PMA. Tu penses qu’une fois qu’on a eu un bébé, on oublie tout et on passe du côté des personnes qui ont eu un bébé?
    Quel courage de ta part ! Je ne pourrais pas aller voir ma témoin à la maternité, c’est trop dur.

    Aimé par 1 personne

  3. Waou le tact. Bon on peut mettre ça sur le fait qu’un homme ne vit forcément pas la PMA de la même façon qu’une femme, et j’ose espérer que sa femme n’aurait pas osé une telle réflexion. Mais quand même, quel bourrin !

    J'aime

    • Non sa femme ne dirait JAMAIS une chose comme ça et je pense qu’elle lui ferait passer un sale moment si elle le savait.
      Il a toujours été comme ça, même pendant leur parcours il avait des réflexions un peu…. primaires sur le lâcher-prise etc…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s