Le congé menstruel 

La semaine dernière Jack Parker passait au micro de Jean-Jacques Bourdin pour parler du congé menstruel. En voilà un sujet qu’il est intéressant.

Je vous avais déjà parlé de Jack Parker et de son blog Passion menstrues qui tent à informer sur les règles et donc à lever les tabous qu’il y a autour. Une bien belle initiative. Oui car il n’est plus à prouver que la bêtise passe pas mal par la méconnaissance et donc quand on entend « baaaaah c’est sale » tu as juste envie d’un plaidoyer pour une meilleure éducation en sciences naturelles (spéciale casse dédi au passage au clitoris qui vient TOUT juste d’apparaître dans les manuels scolaires). Parler des règles c’est ultra important, c’est à la limite du politique. Autour du tabou il y a la repression : une femme doit être discrète sur son « incommodité », elle doit souffrir en silence si possible mais elle doit aussi restée féminine et sexy comme une pub Always (et son fameux liquide bleu). Si déjà on arrêtait de faire des règles un secret honteux on arriverait sans doute a concerner plus de gens autour des problèmes et maladies qui y sont liés.

C’est donc tout l’enjeu du congé mentruel qui permettrait aux femmes ayant des règles très douloureuses de s’absenter du travail pour passer le cap tranquillement. Sur le papier pourquoi pas mais déjà plusieurs questions se posent :

  • En matière de priorité dans le code du travail, il y a déjà tout à repenser autour du congé maternité et surtout paternité
  • Comment en parler à son employeur pour bénéficier de ce congé menstruel ? Quelle est l’échelle de la douleur concernant les règles ? Médicale ou ressentie ?
  • Le risque est fort pour que ce soit de nouveau en défaveur des femmes qui se verraient encore plus stigmatisées à l’embauche

Toutefois c’est un sujet qui a le mérite d’être creusé ne serait-ce pour ce qu’il implique : la reconnaissance de maladies qui existent et qui concernent pas uniquement les femmes dès lors que ça devient une question de société.

Je vous laisse ici la chronique de Guillaume Meurice dans l’émission radio Par Jupiter, un grand moment qui en dit long !

10 réflexions sur “Le congé menstruel 

  1. Pas eu l’occasion d’écouter le podcast (c’est bloqué iciiii), mais y retrouve-t’on la superbe réplique « c’est normal d’avoir mal pendant ses règles!!! » (moult personnes, du corps médical ou non, mention spéciale pour l’assistante du chirurgien – chirurgien spécialisé dans l’endométriose – après ma coelioscopie)

    J'aime

  2. Oui y a pleins de petites choses qui mériteraient des statuts différents pour des maladies particulières, et les maladies chroniques. Mais effectivement la discrimination des femmes serait je pense assez horrible malheureusement et ça renforcerait le cliché machiste « les femmes sont des êtres faibles ». Un seuil de douleur c’est difficile à établir, mais si le diagnostique de l’endométriose est clairement établis par exemple, ça pourrait ouvrir des droits spéciaux. (mais pour ça il faut acore avancer côté reconnaissance et diagnostique de l’endométriose :/ )

    J'aime

  3. J’aime beaucoup Meurice, et cette chronique ne déroge pas à la règle (attention, jeu de mot pourri). Même si c’est abordé sur le ton de l’humour et donc de manière assez superficielle, ça reste couillu de choisir ce type de thématique pour un billet. Merci à lui

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s