FIV #1 TEV – monitoring #2

Fin de l’apnée à 13h30 : les résultats du labo  tombent. Oestradiol a 48,6. Ça n’a donc pas bougé. MAIS PUTAIN !!

C’est pas une grosse surprise non plus car à part de la fatigue je ne ressens rien pendant cette stimulation. Ça tire un peu mais rien de fou. En revanche je suis à plat. Comme mes ovaires (humour à tiroir de PMA). 

Je pars plus tôt du boulot pour aller chez Doc D et me retrouve coincée 25min devant une femme enceinte et les bruits d’un bébé dans la salle d’à côté. Comment te dire que je ne suis PAS DU TOUT dans l’ambiance. 

Quand je montre mes analyses au Doc D il me sort « Mais c’est vous ça ?? ». Non non c’est celle de ma mère ménopausée et je voulais tester votre diplôme. Bref cette question veut tout dire : j’ai foiré mon test sanguin ! On passe à l’écho et puis là surprise… non je déconne y a rien. Il y a précisément rien à voir à part l’endomètre qui pousse. J13 et 12 jours de stim dans la tronche pour rien. Il me demande si j’ai quand même mal au ventre et ma réponse par la négative le désappointe quelque peu. Il semble que mon côté OPK bloque complètement cette stim. Et bah j’te dis pas merci l’OPK ! 

Doc D me récapitule nos options : cycle naturel c’est mort, cycle stimulé on est dedans mais c’est pas probant, cycle substitué c’est à dire et je cite « on le fait sous œstrogène et progestérone en se fichant de vos ovaires comme si vous étiez en ménopause ». Ouais cool ça m’a l’air bien moins fun qu’un week-end à Disneyland mais why not. 

Du coup la suite des hostilités : on essaye une dernière fois le cycle stimulé en passant à 100ui de Gonal et rdv mercredi pour le 3eme contrôle ( je vous passe le moment de gêne où j’ai du faire semblant de compter dans ma tête de qu’il me reste de Gonal avant de sortir la calculette avec un rire bête). 

Je m’apprête donc gaiement à franchir une nouvelle zone d’épuisement (je ne sais pas pour vous mais chez moi l’augmentation du dosage en plein parcours ça me fout en l’air) tout en ayant une petite voix dans la tête qui sussure « MAIS POUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUSSEEEEEEEEEEEEEEEE ». 

26 réflexions sur “FIV #1 TEV – monitoring #2

  1. Tu es née en quelle année? Génération Club Dorothée + Hélène et les garçons?!?
    Si non, je te propose de me regarder avec des gros yeux et dire que je suis une vieille dame (de pas encore 30 ans, à 16 jours, ça compte!)
    Si oui je te propose de re-découvrir la chanson de Sébastien Roch « pousse petit vent pousse » (le titre exact reste à préciser), j’aimerais que tu tentes un remix!

    J’espère que le gavage à l’ananas (torture ancestrale) portera ses fruits… Exotiques! (digne de Jean Bloguin, humoriste…)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s