FIV #1 – TEV – Couvade

oeuf eclos

 

On y est ! L’œuf est dans le nid, je répète, l’œuf est dans le nid.

Lundi :

Mail de la Muette qui nous envoi des papiers à signer. Ecrit en gros et gras AVANT LE LENDEMAIN 7H SOUS PEINE D’ANNULATION DE LA DÉCONGÉLATION DE VOTRE EMBRYON. Ok donc j’étais déjà chiffon avant, pas la peine de rajouter une dose de stress supplémentaire. A partir de ce moment une grosse bouffée d’angoisse est remontée de je ne sais où pour ne plus me quitter de la journée. J’étais complètement à l’ouest. Sur le chemin du retour à la maison je me suis mise à faire un caprice (je suis tellement chiante) : envie de rien, de manger n’importe quoi, de-toute-facon-ma-vie-c’est-de-la-merde. Le Mec étant un amour, il revient des courses avec des crevettes, du tarama et un mousseux sans alcool histoire de se dire qu’on veut enterrer ce type de repas pour les 9 prochains mois. Evidemment je pleure, la pression redescend. Ou remonte. Je ne sais plus, mais la pression bouge en tout cas.

Mardi :

Nous voilà prêt et partons vers 11h de la maison pour rejoindre le 16ème. La première mission est de trouver un endroit où se restaurer sans hypothéquer notre appartement. Pour celle que ça intéresse, on a trouvé un très bon resto chinois juste derrière la clinique !

C’est l’heure, on se dirige vers le secrétariat PMA et là : rencontre avec nos doppelganger ! Elle est typée, moi aussi (elle plus que moi mais bon quand même). Nos mecs ont la même coupe de cheveux et de la barbe (à savoir, les cheveux ras. Oui comme des milliers d’hommes mais quand même !), nos mecs fument la cigarette électronique, on est dans la même tranche d’âge et quand la nana sort son dossier : de la même couleur que le mien ! Fou non ? Bon ok, on passe le temps comme on peut en salle d’attente mais en tout cas ça nous a fait bien rire avec Le Mec. Un dernier « Bon courage » à mon double-de loin-de dos-la nuit et en avant.

Doc  D est déjà là et tout souriant, la décongélation s’est très bien passé. Un stress en moins. Le transfert prend moins de temps que la dernière fois, apparemment le chemin était plus simple (je ne contrôle pas mes déviations internes). Doc D fait un arrêt sur image pour bien nous montrer notre petite bulle blanche et reprend les mesures de l’endomètre pour confirmer que le « tapis » est favorable. Je regarde Le Mec, il est ému.

Plus que 9 jours (Doc D prefère 10 jours mais ça ne m’arrange pas, ça tombera un vendredi et donc au cas où pas de prise de sang avant le lundi matin. Je préfère décaler au jeudi et recontrôler le samedi. Oui je suis déjà dans la négociation). J’ai pu avoir mon arrêt de travail pour souffler un peu jusqu’à lundi prochain et faire en sorte que le temps passe un peu plus vite et prendre un peu de repos. Je croise les doigts et embrasse les pattes de mes lapins (version moins barbare que la tradition usuelle) et m’en vais couver.

25 réflexions sur “FIV #1 – TEV – Couvade

  1. Je comprends ton sentiment à la vision de ton presque double, c’est trop perturbant.
    J’en ai croisée une en soirée il y a quelques années… Je ne savais pas comment aborder le sujet auprès de mon homme… « Truc, la cousine de Machine…. Bah, tu trouves pas que…? » le chouchou m’interromps direct « ah nan mais vou vous ressemblez GRAVE! »
    Même coupe de cheveux et teinte, même genre de visage, même type de fringues, même attitude générale, ça allait jusqu’au collier, j’avais EXACTEMENT LE MÊME!
    Bref, j’aime ces drôles de moments

    Bonne couvade, la bise à tes lapins! C’est une astuce à laquelle je n’ai pas pensé, la prochaine fois j’embrasserai les pattes de tous mes animaux… ça en fait des patounes! ❤
    Repose toi bien surtout, je valide ton calcul "ah bah non jeudi hein…." Pourvu que ça passe le plus vite possible 😀

    Aimé par 1 personne

    • Excellent !!!!! Et du coup moment de gêne pour savoir « est-ce qu’elle a vu que j’avais vu »????!!!!! J’adore !!!!

      Ouiiii les animaux c’est vraiment trop de réconfort, heureusement qu’ils sont là.
      Je pense que ça va passer vite grâce à ce calcul infaillible : les jours de repos passent toujours plus vite parce que t’as pas envie de retourner au travail alors t’as l’impression que ça passe en un éclair !

      PS : je fouille pour retrouver le resto, Le Mec oit se souvenir du nom de la rue, je crois que c’est après l’avenue Paul Doumer mais je ne suis pas certaine.

      J'aime

  2. Ah mais il est trop chouette ton Gif!!! Et j’adore la formulation toute en délicatesse du mail de ta clinique ( on dirait limite une demande de rançon pour prise d’otage, genre on jette l’embryon si vous ne vous dépêchez pas de signer!!!). Bonne couvade !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s