17sa – Le temps de la relève

the best

Voilà 1 mois que nous n’avons pas de nouvelle de Johnny. Pas même un texto. Ce petit ne semble pas avoir lu les mêmes livres que moi sur l’éducation. Nous avions donc hâte d’aller chez le Doc D. pour avoir un état des lieux. D’autant plus que je psychote sur un kyste à l’ovaire à cause de douleurs que j’ai sous le ventre. Tout le monde me dit que c’est ligamentaire mais si je comprends bien le sens du mot, impossible de me représenter ce que cela peut bien pouvoir donner dans le corps.  Et puis ce rendez-vous tombait bien pour Le Mec. Le Mec ne va pas fort en ce moment et impossible de lui tirer franchement les vers du nez.

Depuis quelques jours, voire semaines, il est distant et un peu taciturne. Un coup de fatigue surement. Jusqu’au jour où il me demande plus intensément que d’habitude si j’ai des symptômes, si je ressens des choses. Et il se met à me parler des exemples de fausses couches en se rassurant à voix haute un peu tout seul. Je comprends que s’il a été un roc pendant près de 4 ans, un retour de bâton commence à pointer. C’est vrai qu’il a toujours été spectateur, impuissant face aux traitements et aux diverses douleurs. Aujourd’hui c’est une autre frustration, celle de ne pas savoir si tout va bien. De devoir s’en convaincre car de toute façon il ne peut pas en être autrement. Il a toujours eu du mal à se projeter, il est beaucoup plus dans le concret, le palpable. Cette grossesse il la voit un peu de loin, un peu dans le flou. Il souris quand on lui parle de paternité, il rigole aux anecdotes mais je vois bien qu’il ne se sent pas concerné. C’est la vie des autres. Pas la sienne. Pas la nôtre.

Alors ce rendez-vous était très important pour lui. Pour se donner le droit de souffler et de s’imaginer avec un enfant et des anecdotes à raconter aux autres. Pour panser ce qui commence tout juste à sortir de lui. Je l’ai vu se détendre à l’écoute du cœur et j’ai remercié Johnny de continuer à nous faire rêver.

Le rendez-vous n’a pas duré très longtemps, juste le temps d’une petite écho de contrôle et d’imprimer l’ordonnance pour l’écho morpho du 5ème mois. On a eu beau triturer la sonde dans tous les sens, impossible de voir le sexe. Johnny est un pudique. Ou un show-man qui nous réserve une révélation sur les écrans géants du cabinet de l’échographe.

Nous sommes sortis tous sourire et rassurés. Même si je sais que dans 10 jours il faudra de nouveau que je sorte ma panoplie de roc pour éponger et calmer les angoisses du Mec. A mon tour d’être le support de sa peine et de ses peurs. Je suis limite « contente » d’endosser ce rôle pour lui, lui qui a été d’un tel soutien et d’un tel amour inconditionnel. Les conjoints sont rarement pris en compte par le corps médical, voire même parfois par l’entourage qui se focalise sur « le concret », les protocoles, le dur du sujet. A son tour d’être le centre des attentions, d’avoir la place de réaliser qu’il a la chance immense de devenir le père qu’il se rêve d’être.

13 réflexions sur “17sa – Le temps de la relève

  1. Enfin! ça doit faire du bien de se sentir un peu l’élément fort! (juste un tout petit peu pour se rassurer et après hop! un homme à nouveau au taquet pour qu’il se sente bien dans ses pompes de futur papa!)
    Il devrait bientôt bouger! ça rassurera ton homme ça, non?
    Continue de prendre soin de tes 2 hommes (je considère pour le moment par défaut que Johnny est un homme tant qu’on ne m’annonce pas une Johanny!)

    Aimé par 1 personne

  2. Adèle dit :

    Tu m’as émue. Plus les semaines vont passer, plus il va être rassuré. Mais j’avoue que lorsqu’on en a bavé pour avoir un bébé, on n’est jamais rassuré, même quand le bébé est dans nos bras. J’ai appris à vivre avec. Mais peut-être qu’aller en parler à un thérapeute peut aider ? J’avais acheté le petit appareil pour écouter le coeur, ça dépanne en cas de coup de panique. Nous n’étions pas devenus addicts, et pourtant j’étais hyper angoissée. Il faut juste faire attention à ne pas confondre son pouls avec celui du bébé, sinon bonjour la crise de panique ! Une fois, j’ai failli réveiller mon Dr D en pleine nuit pour lui dire que le rythme du bébé était divisé par deux. En fait, c’était mon propre rythme que j’entendais… Courage, vous y êtes presque, bientôt votre bébé sera dans vos bras et petit à petit, vous pourrez laisser vos angoisses derrière vous car vous serez pris dans le tourbillon de votre nouvelle vie. Des bises !

    Aimé par 1 personne

    • J’imagine la tête du Doc qui doit maudire ce type d’appareil pour le bien de son sommeil !
      Je vais demander à ma copine de me le prêter, en attendant de le sentir bouger ça doit quand même être agréable de se rassurer un peu.

      De mon côté je vais aller voir une sage femme libérale exprès pour parler avec elle de mes angoisses, je ne sais pas si Le Mec aura envie de s’épancher. Il avait essayé la sophro mais je pense qu’il n’arrive pas à intellectualiser ce qu’il « ressens », tu vois comme quelque chose de plus brut qu’il n’arrive pas à définir. Et puis c’est bon aussi de lâcher, de laisser couler pour que ça parte. Je me dis que c’est déjà un 1er pas vers l’après qui lui sera tout doux 🙂

      Et toi comment vas-tu ?
      Bisous !

      J'aime

  3. mon compagnon a parfois eu du mal à y croire lui aussi, mais on a eu la chance d’alterner nos appréhensions pendant la grossesse et d’en avoir toujours un pour porter l’autre. les 1ers coups ressentis vraiment par sa main et le ventre qui se déforme ont été des signes palpables qui l »ont enchantés. ils peuvent aussi douter, nos rocs, ils sont parfaitement imparfaits comme nous, ça rassure !! 😉

    Aimé par 1 personne

  4. L’effet des vases communicants… Il peut enfin baisser sa garde maintenant que tu relèves la tête. Mais je suis certaine que la grossesse et la projection sur la suite vont devenir plus concrètes pour lui au fil du temps, un homme ne peut pas ressentir physiquement l’évolution d’un début de grossesse comme la femme qui porte l’enfant. L’annonce du sexe du bébé devrait rendre tout cela plus réel, aussi. Prenez soin de vous, bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s