Mon inconscient ce psychopathe

cauchemar

 

En ce moment je suis sur une lancée bien relou : une nuit un cauchemar. Comme il serait dommage de les oublier (mon cerveau s’est donné beaucoup de mal pour les concevoir), je les partage avec vous.

  • La Ptitenana était morte. Tout simplement. Sans aucun autre contexte. Une très bonne nuit.

 

  • Je me cachais dans une chambre avec 2 autres filles et la Ptitenana. Des mecs étaient à nos trousses pour récupérer notre lait maternel. Ils arrivent enfin à défoncer la porte et j’arrive juste à temps à cacher la Ptitenana sous une table. Un mec la voit et me promet qu’il n’en a pas après elle mais je suis désormais sa prisonnière. J’arrivais ensuite à donner mon bébé à une copine en lui disant de s’enfuir et de s’occuper de ma fille, je me laissais ensuite capturer et un des méchants m’a brûlé le front avec un briquet. Oui cette fin est un kamoulox.

 

  • Ma mère avait kidnappé ma fille. Je l’appelais en la suppliant de revenir, en larmes je lui disais que le bébé devait avoir faim et qu’elle devait absolument revenir pour que je lui donne à manger. Elle m’a alors fait promettre de lui laisser la Ptitenana 3 nuits par semaine (ce goût pour les années 80 même la nuit) pendant 3 ans. Une fois ma mère de retour, je lui arrache ma fille des bras en lui disant que tant que je serais vivante elle ne la reverra plus jamais. Je demandais alors au Mec de prendre la voiture pour partir. Je me suis alors retrouvée SEULE sur une route en me disant que ma mère avait dû garder le cosy dans sa voiture et que Le Mec s’était fait piéger. A ce moment je vois passer notre voiture conduite par mon oncle, Le Mec à ses côtés et le bébé à l’arrière. Je suis arrivée à les rattraper en courant et supplie mon oncle de me laisser allaiter ma fille. Il accepte en me disant de me dépêcher d’un ton brutal. Comprenant que je ne pourrais pas repartir avec ma fille, je lui demande si je peux au moins l’accompagner à la pharmacie. C’est comme ça que je me suis retrouvée en larmes devant une pharmacienne pour lui demander un lait artificiel sans lactose pour mon bébé.

Voilà l’angoisse de mes nuits actuellement ! A chaque réveil j’embrasse ma fille et essaye de me calmer mes les journées qui suivent je me traîne toujours une grosse boule de peine et de peur dans la gorge. J’ai deux théories pour ce phénomène :

  • je suis dans un maternage proximal, la Ptitenana et moi sommes très proches et mon inconscient a besoin d’extérioriser mes angoisses (de manière très what the fuck reconnaissons-le)
  • la camomille du Monoprix que je bois le soir est coupé à la MD

Sur ce, bonne nuit tout le monde !

25 réflexions sur “Mon inconscient ce psychopathe

  1. Lolly dit :

    Dans le doute, fais vérifier la camomille 😉
    Les cauchemars permettent d’extérioriser les angoisses parait il, un problème avec ton allaitement?
    En espérant que tu passes vite de meilleures nuits 😘

    J'aime

  2. Je valide la théorie de la camomille frelatée 😂
    Arrête de regarder The Handmaid’s tale et autre je crois 😉 OU devient scénariste de séries d’anticipation 😂
    Et apparemment tu as une peur panique de perdre ta fille, mais bon c’est probablement commun à toutes les mamans, et encore plus quand on est passé par la PMA ! Et je pense que t’avais pas besoin de moi pour deviner ça 😂

    Dans la série « je déteste les rêves et mon insconscient », cette nuit j’ai rêvé que j’accouchais… Je sais que y’avait des péripéties autour même si je ne me rappelle plus exactement (genre je devais être seule dans la forêt, puis après la toute était barrée pour aller à la ville). Pourquoi ce rêve ? Mes règles ont débarqué cette nuit, mon cerveau a transformé les douleurs en douleur d’accouchement 😂 j’ai compris en me réveillant pliée en deux 😂

    J'aime

    • Même ton cerveau te troll, à qui faire confiance ?!!

      Le pire c’est qu’en ce moment je me refais tout New girl avec Le Mec donc y a clairement plus violent ! Et je lis l’avant dernier Werber…. c’est pas Shutter Island quoi !!!

      J'aime

      • Ah mais le cerveau c’est le plus grand troll ! C’est lui qui va te réveiller le dimanche à 7h, mais te faire louper le réveil à la même heure la semaine, n’oublie pas ça 😂

        J’avoue que y a plus violent que New girl ! Ou alors ton cerveau est en manque de séries gore/dramatique, et il compense en inventant ses propres histoires 😆

        Aimé par 1 personne

  3. Oooh ma pauvre … je compatis vraiment … je ne me rappelle jamais de mes rêves mais je sais que les premiers mois je me réveillais souvent à peine endormie au moment de plonger dans le sommeil car j’avais peur qu’ils soient morts 😣.
    Les conflits avec ta maman te torturent l’inconscient c’est clair …
    T’as déjà essayé d’aller voir un magnétiseur ou un kinésiologue par exemple ? Ça peut vraiment aider à retrouver la sérénité (moi qui suis très terre à terre je revois mon jugement 😄). J’espère que ça va vite passer !🤞🏻 gros bisous 😘

    Aimé par 1 personne

  4. Ah le coup du rêve avec ta mère… mythique !! Et en même temps je ne suis surprise qu’à moitié … alors oui tout ça n’est pas reposant mais ça permet d’évacuer …. t’es sûr que c’est de la camomille?? Haha … ca pourrait être du maté de coca 😉😂 blague à part j’espère que tu vas vite avoir des nuits plus reposantes 😘😘

    Aimé par 1 personne

  5. Adèle dit :

    Tu me fais rire ! Et en même temps je comprends que ça doit pas être terrifiant à vivre. J’imagine que l’angoisse de perdre nos trésors est peut-être proportionnelle aux épreuves traversées pour avoir ces enfants ? Je ne fais pas de cauchemars (bizarrement je ne me rappelle pas avoir jamais rêvé de ma fille) mais ai des flashs en journée, où je regarde ma fille jouer sous un arbre et c’ L’arbre qui pourrait lui tomber dessus, on est dans la rue marchant tranquillement sur le trottoir et là elle décide de courir sur la chaussée et se fait écraser sous mes yeux… c’est super dur à gérer. Quand elle est née, je pleurais souvent en disant que ma vie était liée à la sienne, que s’il lui arrivait qqch, j’en mourrais. Et je le crois. Je pense aller faire une petite thérapie pour m’aider à gérer ces angoisses car c’est épuisant mais je me dis aussi que c’est la conséquence du trauma des traitements. Pas un jour ne passe sans que je ne me dise que c’est miracle. Et qu’un jour je vais me réveiller et que ce n’etait qu’un rêve. Bref, de tout cœur avec toi.

    J'aime

    • Oh comme ça doit être épuisant de penser comme ça. D’avoir ces flashs qui s’imposent à toi comme ça. J’ai une amie qui a traversé la même période de cauchemar avec son fils mais elle n’a eu aucun pb pour l’avoir. Peut-être qu’être tout simplement mère suffit à nous faire angoisser autant. Mais oui je vois exactement ce que tu dis quand tu parles de réaliser chaque jour la chance que tu as. Parfois je regarde ma fille et j’essaye de prendre du recul, de penser à tout ce qu’on a vécu pour en arriver là. L’Homme est étrange quand même, à la limite de se refaire du mal pour mesurer pleinement le bonheur existant.
      C’est une excellente idée la thérapie, faut que ça sorte !!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s